Design : Clementine Belhomme

Design : Baptiste Almodovar

 

A la croisée d’engagements personnels

 

Un toit d’étoiles , c’est une rencontre musicale et poétique qui mélange les cultures et les pratiques sonores. À la croisée des chants traditionnels soufis et de la musique classique de Bach, Haendel et Satie interprétée au Cristal Baschet, Dounia développe une ambiance envoûtante et sereine.

Dounia, c’est une rencontre artistique et humaine magique entre Ahmed Abdelhak, chanteur soufi marocain, et Karinn Helbert, cristalliste française. Chacun des artistes apporte avec lui son univers et sa culture. Les sons se mêlent, s’entrecroisent, se répondent... Ils créent un dialogue paisible et fascinant.

Dounia, c’est une conversation inattendue, belle et porteuse d’espoir qui prône l’ouverture, l’accueil et le partage. Par la voix du chanteur et celle du cristal, Dounia parle, s’exprime, revendique la reliance, se nourrît de l’écoute de l’autre, s’inscrit dans la multiculture, le partage, s’enrichit des différences, offre, vit, sourit, pleure parfois, éprouve des émotions, transmet...

Design : Clementine Belhomme

Saïd Mohamed : ROMANCIER POETE.

 

Venu à la poésie, autant par hasard que par nécessité qu’il découvre à l’adolescence. Nazim Hikmet, Léo Ferré et la poésie arabe ont été des points de repère dans cette longue route. Il travaille l’écriture en autodidacte depuis quarante ans. Il est reconnu par ses pairs et par plusieurs prix de poésie et il a publié une dizaine de recueils et six romans.

Sa poésie écrite au ras des mots, parle du quotidien de la vie, de l’espoir, de l’amour et des laissés pour compte. Il possède une tonalité lyrique et parfois épique. Sa connaissance du monde ne passe pas au crible d’une écriture politique ou philosophique, elle est viscéralement enracinée à sa sensibilité. Et grâce à la magie des mots il touche à l’universalité.

Avec Dounia l’enchantement est naturel et réciproque. Le cristal enrobe et prépare à l’écoute de la poésie. Le souffle du chant se mêle à celui du texte dit en français. Synthèse de plusieurs mondes, musicale, chant et poésie en un moment magique.

Un toit d'étoiles est sorti en livre audio aux éditions APEIRON

L’Economie marocaine

22 octobre 2015

« Pour cette 1éeme édition, un instrument contemporain inédit va résonner, le Cristal Baschet dans les mains de Karinn Helbert. Après minuit sont les nocturnes courues des connaisseurs qui ont à cœur de découvrir cette musique venue du nord. »

Le Mag Ma

21 octobre 2015

« Nouveauté et audace aussi autour de Karinn Helbert et son Cristal Baschet, un instrument insolite pour une insursion inateendue dans notre repertoire andalou avec d’autres sonorités et des arrangements musicaux qui nous invitent à une autre façon d’écouter »

Le Dauphiné libéré

18 Aout 2016

Festival CMI à St Donât

« Le public venu nombreux n’a pas caché sa joie tant les deux concerts ont été magnifiquement conçus et interprétés. A 19H il n’y avait plus une place dans la cour du palais Delphinal pour accueillir Karinn Helbert et son orgue de Cristal, accompagnée de Nasser Mouzaia aux percussions et Ahmed Abdelack el Kaab au chant soufi. Ce concert a révélé par des sonorités et des couleurs nouvelles, dans une entente parfaire un univers particulier et tout en « reliance », une trinité plus qu’un trio. Des œuvres connues de Bach, Satie ,Haendel… »

Pays Dauphinois

18 Aout 2016

« Flamboyant début de saison au centre musicale Bach. Le trio DOUNIA dans la cour du cloitre a attiré don nombre de mélomanes curieux de découvrir l’orgue de Cristal, sculpture sonore sur laquelle Karinn Helbert joue une musique venue des anges comme l’a défini le président du CMI. La complicité de ces trois musiciens a révelé Bach comme nous ne l’avons jamais entendu. Un concert intense inoubliable. »

Dauphiné

 21 juin 2017

« L’envoutant orgue de Cristal. Un concert magnifique et profond au sein d’une chapelle investi d’une sculpture de verre et résonant au son magique de cet instrument inconnu. »

Drôme Ebdo

21 juin 2017

« Des sonorités puissantes et mélancoliques ont émue les spectateurs de ce concert. La maitrise de Karinn Helbert, pianiste à l’origine a enchanté l’église remplie de curieux et d’amateurs de mélodies. Elle a joué en particulier des musiques de films en créant une ambiance pleine de charme. »

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now